19/02/2012

Miam…

Psssst les résultats du “Chic! des clics ” sont tombés, pour les ramasser, c’est chez Jathénaïs…

Fragment d'aujourd'hui raconté en fait divers...

Lorsque que G s’extirpa du lit après une petite sieste digestive, c’était dans le but avoué d’aller se promener : «Parce que c’est un temps à se balader» avait-il décrété plus tôt lors du repas familial. Avant de sortir, il s’empara de son Canon D40 monté de son 50 mm fétiche, afin de chasser l’image ! c’est dans le petit bois qu’il repéra sa proie, une frêle jeune fille, debout au pied de son père qui s’apprêtait à pointer une boule gênante. Alors qu’il avait le doigt sur le déclencheur, le drame éclata en un laconique message : Pas de carte CF

no cf card



D’autre 366 à prise rapide…

revue de Web…

Toutes les semaines, au cours de mes pérégrinations sur le web, je n’ai pas toujours le temps de lire tous les liens que je trouve que ce soit sur Twiter, Facebook ou les divers blogues que je fréquente. Je les mets alors en liens grâce à Instant paper … Je profite souvent du Week-end pour lire tout cela, et dans le lot il y a des choses intéressantes, sérieuses ou marrantes, que j’avais envie de partager avec vous…

Bon j’ai encore pas mal de retard à rattraper dans tous ce que j’ai mis de coté ! mais bon cela fera un long billet ;-)


  • L’art et l’argent ont toujours eu de rapport trouble, droit d’auteur, droit d’édition, de traduction… L’on passe bien souvent d’une réflexion artistique à des notions de droit pur et dur qui font fi de toute autres considérations que juridique ! la dure loi du genre auxquels se trouve confronté François Bon face au géant Gallimard. Alors justes défenses des droits ou volonté de profiter de l’aubaine pour éliminer un petit concurrent ?


  • D’ailleurs, les traductions sont bien souvent l’objet de querelle de spécialiste. Je regrette de ne pas parler correctement anglais, car j’aime bien Hemingway, du moins dans sa traduction française. Embrun fait une comparaison intéressante entre le texte original, la traduction officielle de Jean Dutourd qui date de 1955 et l’interdite de François Bon… Personnellement j’aime bien cette dernière, plus 21e siècle je dirais, moins « Français littéraire » que celle de Dutourd, ce qui, je trouve, correspond mieux au sujet… Maintenant, je suis incapable de vous dire celle qui est la plus fidèle à M’sieur Ernest. Ce que je trouve dommage, c’est que Gallimard ne se pose pas la question d’une nouvelle traduction. On ne touche pas à Monsieur Dutourd, illustre académicien, je suppose…


  • Dans la série comme son nom l’indique, des fois dans les tribunaux, malgré la gravité des faits, les magistrats doivent avoir du mal à ne pas se marrer ! Et donc, le mari battu qui porte plainte contre sa femme… directrice du centre des femmes battues de son patelin… Étonnant non ?



[


nique bill

dxk


boutique 69

  • Montrer ses seins sur le web c’est bien, les montrer à son médecin c’est mieux… C’est le crédo de Boostagram, pour les amateurs…


  • Bon, comme souvent les histoires de cul finissent par un bébé, d’autres questions se posent ! Une fois que les jeunes parents auront décidé si le bébé doit dormir sur le dos, sur le ventre, sur le côté, en fonction de la décennie de naissance et de la mode médicale du moment, voici une nouvelle question qui se pose ! Faut-il laisser bébé manger seul ? Et tant qu’il y est s’il pouvait faire son frichti lui même…



  • Bon aller, cela ira bien pour cette semaine avec cette dernière information d’importance : Trop de travail nuie à la santé ! je ne sais pas pourquoi, mais je m’en doutais… d’ailleurs cela fait un moment que je fais de la prévention…

Sunny lazy sunday

irish_proverb.jpg

Tiens, une petite photo du beau pays d’Irlande, philosophie et couleurs!
Bon dimanche, bullez bien, rêvassez bien, il fait beau et rien ne presse. N’est ce pas, Sir Otis Redding… Et vous, ce serait quoi votre chanson du dimanche matin à la cool?