mercredi, 20 février 2013

Aujourd'hui réfusion…

Gare de l’Est, en attendant le tirage de mes photos, je m’assois au soleil, à la terrasse d’un petit bistrot. Je n’ai rien mangé à midi, pour cause de boulot. Croque-madame et bière.

À côté de moi, deux belles femmes, la quarantaine, en train de regarder Paris-Match spécial François Gabart.

Aux commentaires, je comprends que le bonhomme est tout à fait à leur goût et qu’elles envisageraient volontiers un 5 à 7 avec le monsieur.

Et puis :

— C’est quand même dur, ton mec qui part trois mois en mer…

— Ah ouais, mais au moins tu es certaine qu’il ne rentrera pas à l’improviste…

Je ne vais pas faire de réfusion* sur les sous entendus à donner à cette phrase, mais je puis dire que le ton sentait le vécu !

*Réfusion : Action de se répandre sur, de reporter sur.

François Gabart

(0120/366)

Venez nous rejoindre, d’autres 366 obsolètes

Bréve de métro...

“Mesdames et messieurs, pour des raisons de sécurité, le métro ne desservira pas la station saint-Sulpice, prochain arrêt saint-Placide.”
Le métro passe au ralenti, sur le quai une masse au sol, les blouses blanche marqué SAMU, des tuyaux, des perfs, des flacons tenus en hauteur…
Une voix s’élève alors dans le fond du wagon : “quels branleurs à la RATP, tout pour nous emmerdé ! “
Méchamment, j’ai rêvé que ce soit lui allongé sur le quai…
Les cons me fatigue …
Vraiment…

Bréve de train...

Dans le train, une bande d’ado qui papote chiffons, mecs et compagnies…
Arrêt en gare de Vanves, l’une d’elle s’écrie : ” tiens c’est là qu’habite la pute de mon pére…”
Silence chez ses copines, la haine transpire dans le ton de sa voix.
Je ne connaît pas sa vie et encore moins l’histoire, ni le bien-fondé de son assertion ( si l’on considere que bien-fondé il puisse y avoir !) mais cela me rend triste pour elle, pour eux…
C’est mon côté empathique, que voulez-vous on me le reproche assez souvent…

Océan big maousse mais tuti riquiquiqui…

D’ici vendredi, Alessandro Di Benedetto va boucler son Vendée Globe en 10e position, sur le plus vieux bateau de la flotte, moins d’un mois après François Gabart il va clore le Vendée Globe 2012/2013.

Même s’il finit en dernier, cela reste un véritable exploit puisqu’il va battre en environs 103 jours le record de son bateau qui finit ainsi son troisième Vendée Globe.

Alessandro n’en est pas à son coup d’essai, puisque ce trajet il l’a déjà fait en solitaire et sans escale, mais sur un bateau de six mètres cinquante ! 

Je vous laisse juste imaginer 268 jours là-dessus !


6m50 d'Alessandro di Benedetto