Aujourd'hui, par deux…

Aujourd’hui, comme demain, et jusqu’au 5, les «Aujourd’hui» vont par deux qu’ils soient réel ou obsoléte, alors au diable l’avarice, je ne jouerais pas les fesse-Mathieu ; ni la place, ni les octets ne me manque. 

Vous auriez pu penser : « Le bougre, il s’économise d’un seul billet pour deux contraintes».

Que nenni, il y aura bien deux billets différents, un par catégorie ;-)

(363/366)

D’autre 366 à prise rapide…

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page