Ce genre de choses...

Il y a des livres qui sont un peu des ovnis dans un monde de mots.

J’adore les autobiographies, il faudrait que je demande un jour à un Psy pourquoi. 

Soyons claire, si certain ont l’honnêteté de mettre : «écris avec la collaboration de …» ce qui se traduit par « je lui ai raconté et il a transformé en mots », bien souvent le jeu consiste à savoir quelle est le nègre qui se cachent derrière. 

Des fois aussi c’est carrément mal écrit et l’on se dit qu’il était meilleur acteur qu’homme de lettres ; funeste réminiscence de l’opuscule de Philippe Noiret !

En ce qui concerne Jean Rochefort, je n’ai pas beaucoup de doute et s’il fait allusion en début d’ouvrage à une Eugénie accoucheuse de souvenir et Sûrement dactylographe, les mots sont bien de lui ; en choix et syntaxe.

C’est du Jean Rochefort dans le texte. Succession d’anecdote, petite ou grande, de toute époque. Un bordel chronologique, n’y cherchez pas de logique.

Rappelez-vous une interviews de lui ! Voilà, vous y êtes ? Gardez son ton à l’oreille ; c’est écrit comme il parle, comme il pense, avec son âme cabotine.

On y trouve un casting détonnant, Delphine Serig, Bébel, Mariel, Michéle Morgan, Depardieu ou Noiret ; et même sa majesté Élisabeth II d’Angleterre, excusez du peu.

À la lecture, j’imaginais un one-man-show, Jean sur scène nous racontant ces historiettes !

À chaque virgule je voyais son œil canaille, son sourire en coin, la moustache frissonnante et sa voix à nul autre pareil…

Ce texte c’est lui !

Et puis quand il parle des autres, il est devant vous le Bébel de sa jeunesse, le mégot au coin des lèvres en train de raconter des blagues ; je vous jure que dans mon salon j’ai vu Philippe Noiret conduire sa Rolls d’occasion, de guenille habillée, rassurant tout le monde de sa voix calme et grave « mais je freine, mon Jean, là, tu vois, je freine ! »

« Couper ! Elle bonne ! »

Pour tirer sa substantifique moelle de cet ouvrage, il faut aimer leur monde, Connaître un peu les personnages et vous serez alors en bonne compagnie pour un beau moment de lecture, ce genre de choses quoi…


Ce genre de Choses - Jean Rochefort - ed Stock

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page