Politiquement incorrect...

Souvent mon boulot m’amène à travailler avec des partis politiques de toute obédience. Je ne le fais pas par idéologie, mais juste professionnellement. Il n’y en a qu’un seul pour qui j’ai refusé toute collaboration ; une sorte de droit de réserve !

Il y a une chose de constante chez ces gens-là, qu’il soit de gauche ou de droite, dès qu’il s’agit de leurs communications, c’est cette espèce de patricotage[1] permanents entre des gens du même bord et qui sont censés aller dans le même sens. 

Je l’ai encore constaté hier soir à la mutualité dans un meeting censée réunir la gauche dans un même combat contre le racisme.

Une suite de politique de haut vol se sont succédé derrière le micro, en de belle envolé lyrique plein de concetti[2] , sur le refus de la stigmatisation quelqu’elle soit et puis là, au détours d’une phrase, un tacle dans les gencives d’un de ceux qui se soir est appelé camarade, une guéguerre interne qui fait bien souvent le lit de ceux que l’on est justement venus combattre…

Et puis, pour la défense des valeurs de la république, j’aurais bien aimé aussi que l’on invite des gens pas forcément catalogués à gauche. Que ce soit un rassemblement républicain, pas un rassemblement de gauche. Peut-être cela aurait-il offert plus de crédibilité ?

Mais bon, tout combat devant forcément être récupéré… 

je voulais allez manifester pour la défense de ses valeurs, cela devait être le 8, et puis j’apprends qu’une autre manif par d’autres organisateurs est prévue le 30, et peut même une le 7 ? 

Où est le sens du mot républicain si personne n’est capable de faire un effort pour une grande manif commune dont il ne serait pas forcément l’instigateur ? 

Je n’y comprends plus rien…

Je rêvais d’une manif sans drapeau de partis, de syndicats, d’association, quelle qu’elle soit, juste des citoyens rejetant la haine de l’autre, avec des slogans non partisans…

Deux camps pour une même idée, deux manifs au lieu d’une seule avec deux fois plus de monde…

On me dit, mais tu comprends le 8  «Les associations l’ont accueillie avec méfiance parce que certains de ses initiateurs militent au Parti socialiste.»

Alors que le 30 c’est organisé par SOS Rascisme et les syndicats, qui, c’est bien connus n’ont rien à voir avec le PS, on est certain de ne pas rencontrer un militant socialiste dans les organisateurs… C’est du 100% apolitique !

Ne serait-ce pas juste parce qu’ils sont vexés de ne pas avoir pris l’initiative les premiers ? 

De se faire déborder par des petits jeunes sans structure ? 

Au lieu de les aider, on leur fait concurrence…

Vous dire que je suis dégouté de ces querelles de chapelle…

Je crois bien que je vais rester au chaud chez moi au lieu d’aller battre le pavé… 

Découragé que je suis…

Dommage…

Notes:

[1]Patricotage : intrigues, petites menées.

[2] Concetti : Pensées brillantes, mais que le goût n’approuve pas.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page