Effeuillage...

Je t’aime ; je défais le petit nœud que tu as dans les cheveux

Un peu ; la fermeture éclair ne résiste pas, la petite robe rouge glisse au sol

Beaucoup ; mes doigts commencent à palpiter d’envie en dégrafant ton soutien-gorge affriolant

Passionnément ; je roule tes bas, un à un, couvrant de baisers la peau ainsi découverte

À la folie ; il ne reste plus que ta petite culotte de dentelle à peine transparente un doigt de chaque côté, je la fais glisser lentement, découvrant à mes yeux ébahit un bel écrin doux et appétissant n’attendant plus que son bijou…
 

Pas du tout certain que j’y résiste longtemps ; Ah Marguerite, que j’aimerais t’effeuiller…

_ _
Le mot du jour : Margueritte.
La liste des 366 Alphabétiques
Les participants du 366 Alphabétiques

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page