Régime inter-fête...

Tout débute un 23 décembre en fin de matinée ; on n’a pas fait 1 km qu’une petite voix derrière nous lance : « J’ai envie de vomir » !

 

Branle bas de combats, et c’est la gamelle du chien qui fait office de sauveurs…

 

La gastro vient de s’inviter pour ces joyeusetés de fin d’année, et c’est la Merveille qui morfle, la pauvre !

Le 24 elle va déjà beaucoup mieux, en tout cas suffisamment pour réveillonner avec nous et ouvrir ses cadeaux…

 

Et surtout, le 25, elle est rayonnante pour fêter ses 10 ans !

 

En ce qui nous concerne, c’est bon, la gastro ne passera pas par nous, nan mais…

Du moins jusqu’au 25 vers 16 heures, où les premiers symptômes me sont tombés dessus, je ne vous parle pas de la nuit, passée sous les yeux compatissants de l’amoureuse ; du moins, compatissant jusqu’à ce qu’à son tour…

 

Voilà, voilà, un premier Noël en amoureux, comment dire…

 

Le bon côté de la chose, c’est que nous devrions être en pleine forme pour les agapes de fin d’année, et puis à l’heure où un journal sur deux fait un article sur les régimes d’après réveillon, celui-là, je vous le conseille vivement, les calories du foie gras et saumon fumées ont bien été éliminées en un temps record !

 

Actuellement, dans la maisonnée, il y a deux autres personnes qui n’en mènent pas large et nous évitent, on se demande bien pourquoi…

 

Et sinon bonne fête à tous :-)

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page