Le dimanche c'est Hit Parade...

Un seul titre, ou plutôt musique, mais deux interprètes différents, c’est la surprise de ce premier trimestre 1969.

D’abord la version musicale de Casatschok qui est inspiré de  la chanson russe « Katiouchia » :

 

N°1 au Hit-parade le 8 février 1969

 

Dimitri Dourakine  tiendra 6 semaines avec sa version de Casatschok et sa danse si spectaculaire. Interprétation uniquement musicale, si ce n’est le mot « Casatschok » lancé régulièrement comme une sorte de refrain.
 

 

N°1 au Hit-Parade le 22 mars 1969

 

Rika Zaraï va prendre la suite en rajoutant des paroles pour ce qui sera son plus grand succès commercial…

 

L’histoire ne dit pas combien de genoux ont été bousillés par des danseurs amateurs essayant de reproduire cette danse (j’en connais au moins 1 ;-) )

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page