Casse pas les dents...

J’avais la dent et je me suis dit que j’allais mettre à profit la pause de midi  pour écrire le petit texte sur le mot du jour.

J’en étais là alors que je croquais à pleines dents dans mon sandwich. Sauf que pas d’idée…

 

Tandis que de la fenêtre de mon bureau j’observe le sans dent du banc d’en face en train de faire la manche, je cherche comment je pourrais exploiter ce fait de rue. J’observe ce brave homme, habillé de loques que j’imagine malodorantes, se précipiter vers le badaud en tendant la main. Las, ce dernier passe, détournant le regard sans desserrer les dents, comme si de rien n’était. Le pauvre hère s’en retourne alors vers son banc en  murmurant entre ses dents, certainement des choses pas bien correctes.

Quand arrive le passant suivant, le petit jeu recommence, dès qu’il voit le mendiant, le manant serre les dents, regardant autre part, laissant là le clochard, invisible, qui une fois de plus se casse les dents sur l’indifférence générale.

C’est une brave dame, sortie de l’immeuble d’en face qui est venue lui donner à manger, dans une boîte en plastique. On sent que le bonhomme remercie chaleureusement celle qui, de par son attitude, doit faire grincer quelques dents dans ce quartier huppé de Paris.

 

Comme souvent je me demande s’il aurait été possible que cet homme, au lieu d’être ici à errer dans sa misère, puisse croquer la vie à pleine dent. Quelle infortune l’a emmené sur ce trottoir ; à quel carrefour s’est-il trompé de chemin ? Sur quoi s’est-il cassé les dents pour en arriver là ?

 

Et le rôle de notre société dans tout cela ? À force de nous expliquer qu’il faut avoir les dents longues pour réussir, ceux qui n’ont rien pour se faire les dents finissent  couramment sur le bas-côté, abandonné. Par chez nous, ce sont rarement les bons sentiments qui chassent la pauvreté, mais plutôt des policiers armés jusqu’aux dents…

 

On peut toujours rêver d’une société plus égalitaire, où plus personne ne serait laissé à la marge, où la bienveillance serait une priorité ! Oui, l’on peut toujours en rêver, mais si cela arrive un jour, alors les poules auront des dents !

 

Bon, aller, ce n’est pas tout, mais moi j’ai un texte à faire ; ce n’est pas que mes lecteurs aient la dent dure dans leurs critiques, mais…

 

Pas d’idée, rien à me mettre sous la dent…

 

Je ne vais quand même pas vous parler de ma mâchoire ?

 

Texte écrit dans le cadre des #IWAK :

1 Poisson (fish)
2 Brin, mèche (wisp)
3 Épais, massif (bulky)
4 Radio (radio)
5 Lame (blade)
6 Rongeur (rodent)
7 Fantaisie, farfelu (fancy)
8 Dents (teeth)

9 Jeter, lancer (throw)
10 Espoir (hope)
11 Répugnant (disgusting)
12 Glissant, glissante (slippery)
13 Dune (dune)
14 Armure (armor)
15 Avant-poste (outpost)
16 Fusée (rocket)
17 Tempête, rage (storm)
18 Piège (trap)
19 Étourdi, tête qui tourne (dizzy)
20 Corail (coral)
21 Sommeil (sleep)
22 Chef cuisinier (chef)
23 Déchirure, déchirer (rip)
24 Creuser (dig)
25 Copain, copine (buddy)
26 Cacher (hide)
27 Musique (music)
28 Flotter (float)
29 Chaussures (shoes)
30 De mauvais augure, menaçant, inquiétant (ominus)
31 Ramper (crawl)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page