235/366. Aujourd’hui ceux qui s’accrochent…

 

La fidélité des chiens à leurs premiers maitres m’étonnera toujours.

Hawaï, c’est moi qui l’ai accueilli à l’époque, imposant labrador de 3 ans, éduqué par Handi-Chien pour être un chien d’aide, il a été réformé parce que trop excité, difficilement canalisable.

3 ans plus tard, quand on a vendu Clamart et que je suis parti m’installer à Tours avec l’amoureuse et la merveille, mon frère m’a demandé s’il pouvait garder Hawaï. Cela m’arrangeait ; dans mon nouveau foyer, il y avait Starck, un gros toutou déjà présenté ici.

Mais quand je vais dormir chez mon frangin, une ou deux fois par semaine,  Hawaï ne me lâche plus (bon, après, il est collant avec tout le monde), mais surtout c’est de nouveau moi qui ai le plus d’autorité sur lui.

 

Et pareil à la maison, la vraie patronne de Stark reste l’Amoureuse !

 

Il y a neuf ans, celui dont je parle a fini par perdre son combat l’année dernière…

366 réel à prise rapide.pdf