T'es pas tout seul...

Quand je l’ai rencontré, je lui ai demandé ce qui lui arrivait. L’air triste, l’œil morne, le sourire aux abonnées absent.

« Elle est partie qu’il m’a dit, comme cela, brusquement, hop, disparu dans les bras d’un autre ! » et de recommencer à pleurer…

Allez, Jeff, viens boire un coup…

Mais arrête de pleurer

Comme ça devant tout le monde

Parce qu’une demi-vieille

Parce qu’une fausse blonde

T’a relaissé tomber

Non Jef t’est pas tout seul

Mais tu sais que tu me fais honte

À sangloter comme ça

Bêtement devant tout le monde

Parce qu’une trois quart putain

T’a claqué dans les mains

Non Jef t’est pas tout seul

Mais tu fais honte à voir

Les gens se paient notre tête

Foutons le camp de ce trottoir

Allez viens Jef vient vient [1]

Et puis tu veux que je te dise ? 

J’ai toujours pensé que cette gonzesse n’était qu’une happelourde[2], elle brille de l’extérieur, mais si tu regardes de près…

Notes :

[1] Jef de Jacques Brel

[2] Happelourde : Pierre fausse, qui a l’apparence, l’éclat d’une pierre précieuse.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page