mardi, 23 mai 2017

Soleil...

Moi je dis que c’est beau Paris sous le soleil…

pho1700116.jpg
 

 

 

pho1700117.jpg
 

 

dimanche, 21 mai 2017

Le dimanche, c'est Top 50...

N°1 au Top 50 le 14 juin 1997

 

Régulièrement la musique ethnique vient faire un tour dans ce classement. Chanson de l’été de TF1 qui va diffuser le clip à outrance, sponsorisé par une grande marque de café, le Camerounais Wes et son « Alane » va rester 10 semaines sur la plus haute marche. Deux mois et demi, et pourtant je n’ai absolument aucun souvenir de cette chanson en langue bantoue écrite par le français Michel Sanchez. 

Wes refera parler de lui en 1998 pour sa chanson « in Youpendi » dans le film « le roi Lion 2 ».

 

C’est Mia Frye qui va faire l’étrange chorégraphie du clip…

 

samedi, 20 mai 2017

Le samedi, c'est avant le Top 50...

N°1 au Hit-Parade le 7 décembre 1955

 

Ah Eddy Constantine ! C’était le chouchou de ma maman, un tombeur américain très frenchie quand même. Chanteur, voir crooner à ses heures, acteur aussi. Un grand bonhomme des années 50. En cette fin d’année, il interprète avec sa fille Tania « L’homme et l’enfant » musique du film du même nom dont il partage l’affiche avec Juliette Gréco et qui ne laissera pas, apparemment, grande trace dans l’histoire du cinéma ; soyons honnêtes, la chanson non plus…

 

jeudi, 18 mai 2017

Jean-Louis Blaire, mais pas que...

Il est sorti le bien bel album de mon ami Jean-Louis Blaire (et pas que) qui chante Éric Barbara. Il est à découvrir d’urgence, histoire de passer un peu de bon temps du côté de la poésie.

De plus, j’ai la fierté d’avoir fait les images de cette pochette, écrin de velours pour un magnifique Joyau ; pour le commander, c’est par ici

pho1700115.jpg
 

 Et un apperçus sur Deezer par là

lundi, 15 mai 2017

Contre-jour...

On est le 15, il est midi ; c’est l’heure de la photo du mois, dont le thème, choisit par Euridyce est «  lumière. » Simple et évident puisque sans lumière, pas de d’image. J’ai hésité, justement, moi qui adore jouer avec les basses lumières, et puis non, finalement je vous en propose une haute. 

 

Dans toutes les leçons de photo que j’ai pu voir ici et là, une des règles d’or que l’on peut lire, c’est :

 

« Face au soleil, JAMAIS tu ne te mettras » 

 

Et comme je suis un rebelle, deviner quoi ?

pho1700112.jpg
 

 

Je vous propose d’aller découvrir les lumières de mes petits camarades de jeu :

Akaieric, Alban, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Carole en Australie, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, E, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, J’habite à Waterford, Josette, Josiane, Julie, Kellya, KK-huète En Bretannie, Krn, La Fille de l’Air, La Suryquoise, La Tribu de Chacha, Lair_co, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Lyonelk, magda627, Magouille, Mamysoren, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Natpiment, Nicky, Pat, Paul Marguerite, Philae, Philisine Cave, Pichipichi Japon, Pilisi, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Testinaute, Tuxana, Ventsetvoyages, Who cares?, Xoliv’, écri’turbulente

dimanche, 14 mai 2017

Le dimanche, c'est Top 50...

N°1 au Top 50 le 07 avril 1997

 

C’est marrant, il y a des patronymes que je n’arrive pas à prendre au sérieux tellement ils sonnent drôle à mon oreille. 

Et pourtant, Ricky Martin, c’est du lourd au vu de ces succès comme chanteur, et même aussi un peu comme acteur.

« Maria (Un, dos, tres) », son premier grand tube, sur un rythme ibère et varié (désolé…), va faire un tabac durant neuf semaines sur la plus haute marche de ce podium. 

Un clip vidéo façon beau gosse tombeur de ces dames et hop, l’affaire est dans le sac…

 

samedi, 13 mai 2017

Le samedi, c'est avant le Top 50...

N° 1 le 5 octobre 1955

 

C’est bien le Top 50, mais avant 1984, c’était comment ? 

La musique étant bien souvent le reflet d’une époque, j’ai eu envie de rechercher ce que nos parents et grand-parents écoutaient.

Et bien avant, il y avait déjà un hit-parade fait sur la base de vente de disque et de passage à la radio ou télé, et qui était calculé par l’IFOP. 

Les premiers classements fiables commencent en octobre 1955, et c’est Jacqueline François, très à la mode dans les années 50 et sa drôle de chanson, « les lavandières du Portugal » qui ouvrent le bal.

J’avoue que j’ignorais tout, et de la dame, et de la chanson dont les paroles sont…

 Comment dires…

 Je vous laisse découvrir… 

 

 

- page 1 de 417