mardi, 7 juillet 2015

Ne change pas de thon...

Après l’accroche de l’expo, je suis passé devant la boutique de la belle-iloise  et j’ai craqué pour une boîte Thon sur tons…

Je crois que j’ai mon dîner ; avec un bon pain frais…

On va tâcher de ne pas être trop glouton et de savourer à sa juste valeur.

 pho1500206.jpg

 

Et puis ce soir, coucher de soleil, balade sur la plage de Jullouville, rêverie un peu nostalgique, comme à mon habitude quand je viens ici…

Dire que je dois déjà reprendre la route demain…


_ _
Le mot du jour : Glouton
La liste des 366 Alphabétiques
Les participants du 366 Alphabétiques

Bis repetita...

Ce matin j’ai pris la route avec deux passagers Blablacar et mon expo dans le coffre.

Direction le Bar la Citrouille, 8 rue Saint-Sauveur à Granville.

« Baie Attitude saison 2 » revient donc sur ces terres, mais avec pour la grande majorité des images qui n’avait pas été exposée l’année dernière, faute de place.

Donc les ceusses qui étaient déjà passés en 2014, vous pouvez revenir cette année ;-)

pho1500207.jpg

Voilà, c’est tout le mois de juillet, jusqu’au 03 août, avec prolongation possible (ce sera la surprise !).

 

Et pour ceux qui ne peuvent pas passer, il reste le livre ( en haut du menu de droite).

lundi, 6 juillet 2015

Monsieur le président...

Fichtre, voilà que j’apprends que notre vénéré et vénérable président, François 2, est aussi responsable des réservations SNCF !

 

Alors que je rentrais d’un travail ensoleillé à Poitier, dans un magnifique TGV dans lesquels mon employeur avait eu la bonté de me réserver une place, une voix derrière moi s’exclama : « Non, mais ce n’est pas vrai, j’avais pourtant demandé une place dans le sens de la marche, non, mais c’est vraiment n’importe quoi la SNCF maintenant, à ça, je vais leur écrire une lettre, et ils vont me dédommager ! Mais cela ne m’étonne pas, de toute manière avec le président qu’on a ! Non, mais vous l’avez vu ? Avec son ex-femme, la ministre verte, et sa maîtresse ? Une comédienne ! ah ben il ne s’embête pas ! Non, mais est-ce que c’est sérieux d’avoir une comédienne comme maîtresse ? Et elle n’est même pas belle en plus ! Alors vous pensez bien que donner des places dans le sens de la marche et puis… »

 

Une bonne partie de mes compagnons de voyage souriaient, contenant de plus en plus difficilement un fou rire, qui tel un orgasme, montait irrémédiablement en nous…

 

Une brave dame se sacrifia et lui proposa d’échanger le mauvais sens pour le bon ; chose qu’elle refusa, allez savoir pourquoi…

 

Et moi, rapidement, je regrettais d’avoir oublié mes écouteurs…

Fatale erreur !

 

_ _
Le mot du jour : Fichtre
La liste des 366 Alphabétiques
Les participants du 366 Alphabétiques

dimanche, 5 juillet 2015

Sale gosse...

Je ne sais pas si c’est l’imminence de mon demi-siècle qui en est la cause, mais plus je m’en approche, plus les réminiscences de mon enfance remontent dans mon esprit.
De celui que j’étais qui préparait certainement l’adulte que je suis devenu ; et pourtant, quand je me regarde petit garçon, côté caractère, je ne m’y reconnais pas forcément dans celui que j’observe dans la glace aujourd’hui.
Il n’empêche que ces souvenirs, je les apprécie, et que je l’aime bien ce sacré gamin !

_ _
Le mot du jour : Enfance
La liste des 366 Alphabétiques
Les participants du 366 Alphabétiques

Dimanche, c'est Top 50...

1er au Top 50 le 14 Juillet 1986

 

Pas que je sois fan de cette chanson du deuxième groupe toulousain de l’année après Gold, mais je dois bien avouer qu’elle me rappelle plein de bons souvenirs. Tandis qu’Image s’apprêtait à battre le premier record de longévité du top avec 13 semaines consécutives en tête (et la meilleure de vente de single de l’année 86) moi je partais en vacances avec ma bande de potes tourangelle dans un camping de Saint Gilles Croix de vie.

Pour l’occasion j’avais emprunté, après quelques négociations, la Ford Fiesta de père et je me demande encore aujourd’hui comment j’ai fait pour la rendre sans une égratignure !

Cet été-là, avec les amis, connaissances, rencontres, chaleurs, soleils, amourettes et autres joyeusetés, j’ai dû danser environ 1000 fois sur « Les démons de minuits » dans les bals et boîtes du coin que les copains écumaient (et donc moi aussi !) et qui n’hésitait pas à le repasser plusieurs fois dans la soirée !

Chanson souvenir, sans aucun doute, plus que coup de cœur, je l’avoue bien bas…

Et dans mon fameux livre, je lis que le clip à fait polémique, puisque l’on y voit un ecclésiastique soumis à la tentation du péché ; comme quoi ce genre de connerie ne date pas d’aujourd’hui !

 

samedi, 4 juillet 2015

La radio de l'été…

C’est Diablotin qui vient de me rappeler la chose : il est l’heure de la radio de l’été des blogueurs ; 3 participations en ce qui me concerne.

Pour ma première j’avais fait dans le revendicatif avec l’ami Nicolas Bacchus. L’année dernière dans le sublime avec Mokaïech et cette année je vais un peu remonter le temps jusque dans les années 90, avec « Fairground Atraction » petit groupe écossais qui eu, je crois un bon succès d’estime notamment avec leur chanson « Perfect ».

Je découvris cette belle voix envoûtante et cette musique swinguant, dans les bras d’une jolie fille qui fit frissonner mon cœur et même un peu plus…

Mon choix pour la radio de l’été, c’est « Clare » qui était un peu devenu notre chanson ;-)

 

Allez, qui veut s’y essayer ? Brume ? Champagne ?

 

Pianistes de jazz...

J’en suis navré pour mes lecteurs non-fans de jazz (je sais que j’en ai), nul n’est parfait, mais ce soir je vais profiter du cadeau de noël offert par mon frère ; et je sens que la soirée devrait être divine !

Deux maîtres du genre, jazz Blues, pianistes hors normes, réunies sur une même scène, pour le meilleur et.. Le meilleur…

J’en salive d’avance…

Je suis vraiment curieux de voir ce que va donner l’union des deux musiciens hors normes !

pho1500205.jpg

_ _

Le mot du jour : Divin
La liste des 366 Alphabétiques
Les participants du 366 Alphabétiques

vendredi, 3 juillet 2015

Pas inspiré...

Clopin clopant

Copain clopant

Coquin croquant

Clampin choquant

 

Ouep, il y a des jours, c’est n’importe quoi, je sais ;-)

_ _
Le mot du jour : Clopin Clopan
La liste des 366 Alphabétiques
Les participants du 366 Alphabétiques

Laisse allez, c'est une valse...

pho1500200.jpg

pho1500201.jpg


 

jeudi, 2 juillet 2015

Bisous (2)...

pho1500199.jpg

Ce qui est rigolo, c’est que je n’ai vu la mouche sur l’aile qu’au moment de visualiser les photos sur grand écran ;-)

Bisous...

Elle était si jolie qu’il voulut lui donner un baiser, mais la belle n’en voulut pas et en guise de bise il se prit un vent qui le glaça sur place…

 

 

_ _
Le mot du jour :Bise
La liste des 366 Alphabétiques
Les participants du 366 Alphabétiques

mercredi, 1 juillet 2015

Plus haut que les étoiles...

Il y a des jours comme cela, où à force de planer haut on pourrait bien finir par alunir !

Voyez plutôt, midi, 35° degré, pause déjeuner, je repère une table de libre à l’ombre sur la terrasse d’un petit troquet. Je commande un tartare et un demi…

Puisqu’il me faut retourner bosser, j’avise le garçon et lui demande l’addition, ce faisant je palpe ma poche et m’aperçois que mon porte-monnaie n’y est pas ! Grosse chaleur oblige, je suis sorti léger laissant papier et autres menus piécette sur place.

Alors que je me tordais les neurones à me demander comment j’allais présenter la chose au patron, que je me voyais déjà embarqué, les bracelets d’acier au poignet, jeté au cachot, torturé, que sais-je encore, que d’un mouvement maladroit je fis tomber mon couteau. C’est en me baissant pour le ramasser, que j’aperçus ce qui devait être mon salut, gisant négligemment sous ma chaise : un magnifique billet de 20 euros !

Du coup, j’ai joué au loto les 4 euros de monnaie que m’a rendue le garçon, lui laissant 40 centimes de pourliche !

Résultat demain…

Cerise sur le gâteau, si j’ose dire, coup de téléphone ce soir :

- Allô, Gilsoub ? Dit moi, est ce que tu pourrais exposer chez nous en juillet ? Et peut-être un peu d’août ?

- Ben c’est que je n’ai que baie attitude de prêt, au débotté, que j’ai déjà présenté chez vous l’été dernier… D’un autre côté, je n’avais montré que la moitié de l’expo…

- Alors c’est OK ?

- C’est OK !

 

Vous l’avez compris, « Baie Attitude, le retour ! », très vite à Granville au bar la Citrouille ! On ne change pas une équipe qui gagne ;-)

Dire qu’il y a deux semaines, Murphy se rappelait à mon bon souvenir…

Elle n’est pas belle la vie ?

 

Vous comprenez mieux pourquoi j’ai envie de rester encore un peu dans mes étoiles…

 

_ _
Le mot du jour : Alunir
La liste des 366 Alphabétiques
Les participants du 366 Alphabétiques

mardi, 30 juin 2015

Accoudé au Zinc...

J’aime la vie des bistrots, leur personnages, les dialogues, les rires, les jeux, les engueulades, la tristesses… Mais j’aime par-dessus tout, les vieux bistrot qui ont un vrai bar en zinc parce que c’est là que se cache l’âme de ces lieux de perdition…

 

pho1500204.jpg

 

_ _
Le mot du jour : Zinc
La liste des 366 Alphabétiques
Les participants du 366 Alphabétiques

lundi, 29 juin 2015

Gâterie mortelle...

pho1500203.jpg

D’où l’expression « Tu l’as vu mon gros dard ? »

Oupssss…

Désolé…

Naturisme...

Vu les chaleurs annoncées, je ne voudrais pas être un yeti !

Ou alors un yeti à poil…

C’est-à-dire épilé…

ou rasé…

Logique quoi…

 

_ _
Le mot du jour :Yeti
La liste des 366 Alphabétiques
Les participants du 366 Alphabétiques

dimanche, 28 juin 2015

Alors vous ne serez plus jamais triste...

Il y a des petits livres rares qui se veulent sans prétention et qui pourtant vous transportes de la première à la dernière page - ou plutôt, dans le cas présent de la dernière à la première, puisque le livre est numéroté de 271 à 1.

 

D’ailleurs l’auteur nous en avertit ainsi :

 

Les pages du livre que vous tenez entre les mains sont numérotées de façon décroissante.

Cela n’est pas une erreur de l’éditeur, mais une volonté de l’auteur.

L’histoire que vous allez lire raconte les sept derniers jours d’une vie. Cette histoire est un conte à rebours.

 

 

Difficile aussi de vous en raconter plus sur « Alors vous ne serez plus jamais tristes » que ce qu’en raconte la quatrième de couverture sans en dévoiler le contenu. En résumé, c’est un médecin qui après avoir perdu sa femme veut en finir avec la vie, une vieille dame, chauffeur de taxi iconoclaste, veut lui enlever cette idée de la tête…

Le reste c’est un conte des temps modernes, avec des entourloupes, des rebondissements, de la tristesse et de la joie, une ode à la vie aussi, tout autant qu’a la mort, omniprésente ; un petit côté philosophique pas si anodin que cela.

Une belle écriture pleine d’humour et d’humanité, gouleyante à souhait, ce qui n’a rien d’étonnant pour ceux qui suivent déjà Baptiste Beaulieu sur son très beau blogue « Alors voilà » dont il avait tiré un premier livre dont j’avais déjà causé ici.

 

Une lecture que je vous conseille vivement pour cet été…

pho1500198.jpg

4e de couverture :

 

C’est l’histoire d’un médecin malheureux, qui ne se rappelle plus comment soigner depuis que sa femme est partie. Il a décidé de mettre fin à ses jours le soir même.

En se jetant dans un taxi pour régler quelques affaires à l’hôpital, il fait la connaissance de sa mystérieuse conductrice : une vieille dame excentrique capable de deviner quand les gens vont mourir, juste en les regardant dans les yeux. Pour convaincre le Docteur de revenir sur sa décision, elle exige sept jours durant lesquels il devra se soumettre à toutes ses fantaisies.

Le compte à rebours est lancé jusqu’à l’échéance finale. Qui gagnera du désespoir ou de la joie de vivre ? Que s’est-il passé dans la vie de cet homme pour qu’il en arrive là ? Qu’a vécu cette femme pour qu’elle prenne aussi violemment le parti de la vie et du bonheur ?

Avec une poésie joyeuse et une grande émotion, Baptiste Beaulieu imagine une merveilleuse rencontre entre deux êtres qui cherchent à réenchanter le monde.

 

Médecin généraliste âgé de 29 ans, Baptiste Beaulieu est l’auteur d’un premier livre remarqué, « Alors voilà, les 1001 vies des Urgences » (Fayard 2013 ; Livre de poche, 2015), qui a connu un très beau succès de librairie et a été traduit en douze langues. Son blog « Alors voilà » compte plus de 5 millions de visiteurs.

 

 

Citation :

 

« – Il est français, confirma-t-elle. Ma dernière folie. Je ne cède pas à mes envies, je m’en débarrasse. »

 

 

« – Le bonheur, ça existe, mon p’tit. Même que des fous arrivent à le trouver ! »

 

 

« – Ne craignez pas la tristesse, elle est la trace éclatante que quelque chose de beau a existé ! »

 

 

Avec modération…

Même frais, pas certain que le Xéres soit le meilleur choix au vu de la température extérieure ; j’ai les souvenirs d’un vin un peu sucré, mais peut-être que je me trompe.

Pour le coup, un pastaga avec beaucoup de glaçons, voir un rosé frais (et sans pamplemousse !) pour l’apéro, une bonne biére fraiche si on veut faire dans l’alcooliser, sinon, juste un thé froid ou de l’eau du robinet, tout simplement.

Personnellement, j’aime la chaleur, et je l’ai assez attendu pour râler !

_ _

Le mot du jour :Xéres
La liste des 366 Alphabétiques
Les participants du 366 Alphabétiques

Dimanche, c'est Top 50...

N° 1 au top 50 le 30 juin 1986

 

Jeanne Mas sera la première, avec « En rouge et noir » à mettre un deuxième tube à la première place du Top 50, même si, pour cette deuxième elle ne reste que 2 semaines sur la plus haute marche.

C’est amusant de la voir succéder à la princesse et son Ouragan, quand on sait que cette chanson fut d’abord composée pour Jeanne Mas, qui a refusé de la chanter.

 

Je vous ai déjà dit tout le bien que je pense d’elle et je préfère « En rouge et noir » à « Johnny » qui fut son premier top 1 ; par contre, côté clip, celui de « Johnny » était bien plus recherché que ce machin qui déferla dans les émissions musicales du début de l’été…

 

 

samedi, 27 juin 2015

Entre terre et mer...

pho1500197.jpg

Fin de semaine...

Ce matin grasse mat, et puis réveil en un songe coquin ; journée tranquille sous la douce chaleur d’été qui semble enfin s’incruster…

Bon week-end à vous tous ; le mien a bien commencé…

_ _
Le mot du jour : Week-end
La liste des 366 Alphabétiques
Les participants du 366 Alphabétiques

- page 1 de 268