Le samedi, c'est avant le Top 50...

N°1 au hit-parade le 06 septembre 1956

 

Décidément en cette fin d’année 50, la vieille garde de la chanson française n’en finit pas de faire des ravages. Revoici donc Lucienne Delyle, dont on a déjà parlé ici, avec un « Au revoir Rome » qui a dû faire quelque peu pleurer dans les chaumières. 

En ce qui me concerne, j’avoue que j’ai un peu de mal avec ce genre, mais vu le succès de la dame, il devait bien y avoir des amateurs à l’époque !

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page