Le dimanche c'est Hit Parade...

 

N°1 au Hit-parade le 27 juillet 1968

 

Il y a des morceaux complètement représentatifs de de cette période 60/70 et c’est bien le cas de ce « Rain and Tear » d’Aphrodite’s Child, groupe grec fondé par Vangelis (qui plus tard deviendra un précurseur de la musique électronique) avec notamment Demis Roussos au chant et à la basse.

Pour la mélodie, Vangelis s’est appuyé sur le « Canon en ré majeur  sur une basse obstinée » de Johann Pachelbel. Les paroles sont de Boris Bergman.

 

Le clip est un morceau d’anthologie typique de cette époque peace and love ; à voir la tête des protagonistes, je pense qu’il n’y avait pas que du tabac dans les cigarettes que l’on fumait sur le plateau ;-)

 

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page