Ancien combattant...

La première fois que j’ai bossé pour cette grande multinationale, c’était en 1990 !

Depuis, chaque année, si le prestataire technique qui nous embauche a pu changer, moi et deux collègues faisons toujours partie de l’équipe.

Privilège de l’intermittence…

L’éthique de cette société m’a souvent posé problème, mais force est d’avouer qu’elle a contribué à me faire bouffer, au moins quelques repas !

C’est ce que l’on appelle faire la part des choses…

Et puis, régulièrement, je ramenais quelques produits de leur fabrication que l’on m’avait offerts, très prisé par la gent féminine de mes amies.

 

Le job, la configuration demandée, le boulot à exécuter n’a que peu changé ; la technique, elle, a tout révolutionné.

Là où, d’antan, nous avions deux jours d’installation à une dizaine de personnes, voilà qu’en une matinée c’est fait à 5.

La multitude de câbles qu’il nous fallait passer sur 200 mètres pour relier deux salles entre elles, se résume aujourd’hui en une seule multi-fibres transportant audio et vidéo dans un confort et une qualité technologique rassurante ; presque du plug and play…

Alors, forcément on peut causer, prendre un peu de bons temps, juste d’être content d’être entre nous, en vieux con vétéran que nous devenons.

Et là dans cette régie, l’on se raconte 25 ans d’aventure commune en ces lieux ; ce grand plaisir de se retrouver ici, de bosser encore et toujours ensemble.

pho1600097.jpg
 

Et puis sur un toit de cette société, qui par le passé n’a pas forcément été un modèle d’écologie, constater avec bonheur que des panneaux solaires ont été posés, que la terrasse a été partiellement végétalisée, et que des ruches ont été installées.

Là, en pleine ville !

Se dire que finalement tous les beaux discours sur la nature, la COP 21, le réchauffement climatique ne sont peut-être pas si vains ; que même s’il est tard, les choses commencent à bouger…

Tout doucement, certes…

 

——

Sur une idée de Kozlika ; Pour les autres bonheurs du jour, c’est là

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page