Le samedi c'est avant le Top 50...

N°1 au hit-parade le 14 mars 1960

 

Décidément l’Égypte est à l’honneur en cette année 1960. Après Dalida, c’est Bob Azam, chanteur Égypto-Libannais qui déferle sur nos tourne-disques avec son « Ya Mustapha (chérie je t’aime, chérie je t’adore) ». 

Morceau cosmopolite, dont on ne connaît pas vraiment l’origine , en trois langues (Français arabe et italien) et dont la musique serait d’inspiration grecque.

 

Quant à son interprète, Bob Azam, connu aussi pour la chanson « Fais-moi le couscous chéri » (sic), outre une petite carrière musicale, cet ingénieur aurait inventé la chambre d’écho « hors studio ».

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page