Le samedi c'est avant le Top 50...

N°1 au Hit-Parade le 19 décembre 1964

 

Qui n’a pas un jour chantonné ce « Sacré Charlemagne » ?

 

Cette chanson est rentrée dans les classiques et pourtant La toute jeune France Gall n’aimait pas ce texte écrit par son père Robert, parait-il en souvenir d’un graffiti « vive Charlemagne » inscrit pas sa gamine sur un mur.

Bref ce fut à contrecœur et sans entrain qu’elle fut enregistrée. Le succès rencontré participa au lancement de la carrière de France Gall…

Et ainsi s’achéve 1964…

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page