Au fou...

Ce soir dans le métro, fatigué, les écouteurs dans les oreilles, affichant une banane pas possible, j’ai dû passer pour un fou en bougeant au rythme d’une musique que j’étais seul à entendre !

Pris dans le rythme, j’en avais oublié le monde qui m’entourait !

Vous savez quoi ?

Cela fait du bien !

Et puis le ridicule ne tue pas, donc…
Ce que j’écoutais ?

Night in Tunisia par Art Blackey, une version proche de celle que je vous propose, mais bien plus longue dans mon iPod ;-)

 

Du grand, du bon…

 

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page