Orage d'artifice...

31 du 52 de Virginie…

 

Cette semaine, Virginie nous propose une petite leçon de photo sur la  pause lente. Il y a de multiples raisons pour l’employer, du manque de lumière à l’effet « filé ».

Pour ma part je l’utilise beaucoup dans le cadre de la chasse aux orages et pour les feux d’artifice.

 

Concernant les orages, la recette est simple, la priorité étant d’avoir un spot avec vu sur les éclairs, sans trop d’éclairage parasite, mais à l’abri de la pluie ; c’est souvent le plus difficile !

 

Ensuite, il vous faut un pied bien stable. Il faut régler la sensibilité de votre appareil autour de 200 Asa histoire de limiter le grain. Un objectif grand-angle est préférable bien sûr. Vous pointez l’optique vers le ciel, vous fermer le diaph au max, autofocus coupé, mise au point sur infini.

Pour la vitesse c’est trente secondes, et on compte sur la chance pour qu’il  y ait un ou des éclairs à ce moment-là ! Et on recommence toute la durée de l’orage.

Pour les feux d’artifice, j’utilise un monopode et une vitesse entre 0,5 et 2 secondes en fonction du type de traînée que l’on veut sur les fusées, il faut faire des tests ;-)

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page