Une petite seconde d'éternité…

“Le bonheur vient-il de ces deux mots : la bonne heure ? Cela voudrait-il dire qu’il vient toujours à la bonne heure ? Le bonheur est-il ponctuel ? ”
Je vous le donne en mille, qui a bien pu me rendre cette copie ? 
Élève Durani, J’ai l’impression que mon sujet n’a pas eu l’heur de vous plaire, pour votre malheur je le crains. Voyez, mesdemoiselles et messieurs, ce que votre camarade répond au sujet pourtant simple : “Y a t’il un temps pour le bonheur ? ”. 
Il m’avait pourtant semblé avoir précisé que je voulais une réponse sur trois pages, contenant bien évidemment le triptyque bien connu : Thèse, anti thèse, synthèse, sans oublier les immuables Introductions et conclusion. Or, je vous prends à témoin que m’a donc rendu Monsieur Durani ?
“Le bonheur vient-il de ces deux mots : la bonne heure ? Cela voudrait-il dire qu’il vient toujours à la bonne heure ? Le bonheur est-il ponctuel ?” son seul exploit étant d’avoir fait tenir ce questionnement sur une seule ligne écrit petit. 
À la bonne heure ! Puisque la temporalité a l’air de vous intéresser, vous viendrez bien passer quatre petites heures dans nos locaux mercredi après-midi, et je vous conseille promptement d’être ponctuel. 
Et histoire de vous aider à regarder passer le temps, vous me ferez 4 pages sur cette phrase simple : “Une petite seconde d’éternité ”. Et je ne vous donnerais pas une deuxième chance, “heur ” dans notre bon vieux Français. À vous de décider s’il doit êtres précédés par l’adjectif mal ou bon…
Sur ce, ouvrez votre livre à la page 44…

Ceci est ma participation au petit jeu du sablier d’Automne
—————————————-
Petit texte publié initialement le 07 octobre 2007

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page