Douce obscurité...

C’est presque une tradition quand je viens à Jullouville,  le soir vers 23 heures j’aime aller me faire ma balade à la mer.

 

Économie d’énergie oblige, du moins je suppose, cette année les lumières de la balade de bord de plage sont éteintes.

Ce n’est pas pour me déplaire, j’aime la nuit, j’aime le noir quand les yeux se sont habitués.
Il m’est souvent arrivé de me fâcher, lors de balade nocturne, contre celui qui au milieu de la nuit allumait brusquement sa lumière de peur du trou ou de la branche. Il suffit de 5 à 10 minutes à l’œil pour s’acclimater et commencer à comprendre son environnement.
Je me souviens de l’époque où je développais mes pellicules moi-même.
Tout un rituel ; d’abord mémoriser la place de chaque objet, des films à la cuve en passant par le décapsuleur.
Important le décapsuleur pour sortir le film de son écrin.
Éteindre la lumière, attendre 5 minutes, les yeux grands ouverts.
Noir total, l’émulsion ne souffre aucune lueur !
Et puis cette impression étrange au bout d’un moment de deviner les meubles, de voir ses mains…

 

J’aime la nuit, son obscurité lumineuse…

 

Dans une heure la marée est basse, j’entends la mer au loin.
Tiens, depuis cet été, les trois marches de l’escalier qui descend sur la plage ont disparu !
Le sable affleure les cabines posées sur cette digue qui quelques années en arriére était encore 2 mètres au-dessus !

 

Je m’avance dans l’obscurité juste guidée par le son des vagues qui se rapproche.

Le sol devient de plus en plus humide, je distingue une bande claire légèrement mouvante, derrière un ciel sombre et profond qui ne permet de voir ni le phare de Cancale ni celui de Chausey ; un instant je m’imagine à la barre d’un voilier au milieu de l’océan, dans le noir total…

 

Finalement j’atteins enfin la mer, mes bottes barbotent dans cette eau glacée, la température extérieure n’est que de 5 °.

 

Vous savez quoi ? même si je retrouve ici, de temps en temps, quelques chimères et autres démons plus ou moins apprivoisés, je suis bien, simplement là.

_ _
Le mot du jour : Barboter
La liste des 366 Alphabétiques
Les participants du 366 Alphabétiques

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page