le dimanche c'est Top 50...

N° 1 au top 50 le 14 janvier 1991

 

1990 avait fini avec François Feldman, récidiviste du podium, 1991 commence par deux autres.

Félix Gray et Didier Barbelivien nous infligent « Il faut laisser le temps au temps » qui, heureusement pour nous, signera la fin de leurs coopérations. Encore une chanson dont je ne me rappelais même pas de l’existence, va savoir pourquoi…

Le clip ? Reprenez celui de leurs précédents n° 1, « À toutes les femmes que l’on a aimées » et remplacez juste les protagonistes par des gamins…

 

Musicalement parlant, 1991 commence on ne peut mieux ; si, si, je vous promets pire pour la suite !

 

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page