Surfant sur la vague rock et yé-yé venue des États-Unis, Pétula Clark, chanteuse d’origine anglaise, fut une véritable star internationale entre 1960 et 1970, traduisant ses titres en fonction du pays de diffusion.

Bien avant Jeanne Birkin, elle sut jouer du côté sexy de son accent anglais.

 

En 1962 elle plaça 2 chansons en tête des ventes.

 

 

N°1 au Hit-parades le 20 janvier 1962

 

« Roméo » est une chanson adaptée de « Salomé » composé en 1919 par Robert Stolz. D’abord sortie en version originale au Royaume-Uni où elle atteignit la troisième place des charts, elle fut traduite en Français  et fit un carton, devenant ainsi le premier numéro un de Pétula Clark dans l’hexagone.

 

 

N°1 au Hit-parade le 6 octobre 1962

 

« Chariot » est une chanson adaptée de « I will Follow Him » chantée dans les années 60 par Little Peggy March ( et reprise aussi dans le film « Sister act » interprété par des bonnes sœurs). On doit la musique à  Franck Pourcel et Paul Mauriat. Les paroles françaises sont de Jacques Plante. Encore une fois, la version française de Pétula Clark eut plus de succès que l’anglaise au Royaume-Uni.