Dernière tournée...

Lundi soir j’étais à l’Olympia pour applaudir Joan Baez.

Émotion dès l’entrée sur scène de cette icône des luttes des années 70.

La voix est toujours là, chaude et précise ; envoûtante…

La musique simple, dans la plus pur tradition du folk, une ou deux guitares, quelques percus, un piano pour une  seule chanson : « le temps des cerises ».

Autre reprise française, « l’auvergnat » de Brassens, simplement elle et sa guitare.

 

Une grande dame d’une humilité et d’une gentillesse rare chez les vedettes. Elle a pris la peine, pour ses chansons les moins connues, de nous les traduire, de nous expliquer leurs sens, histoire de ne pas écouter idiot !

 

J’ai fait une dizaine de photos, juste pour mon journal, me rappeler que j’étais là. La première de la série,vite fait mais voulus, la plus belle, celle que j’ai postée ici hier…

 

pho1800112.jpg
 

 

Lundi j’ai préféré ouvrir mes oreilles que l’œil…

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page