Salut Charles...

Trop de belles chansons dans le répertoire du grand Charles et sa mort me touche plus que celle de Johnny, allez savoir pourquoi…

Sûrement le fait qu’il écrivait ses textes, qu’il composait ses musiques et qu’il les interprétait lui même.

Un artiste complet venu du Music-hall, qui malgré un physique loin du jeune premier et une voix atypique (mais qui selon les spécialistes fait tout de même plus de trois octaves!), à réussis à s’imposer au mépris des railleries dont il a été victime à ses débuts.

J’ai eu la chance de le voir en concert il y a une vingtaine d’années, c’était également un grand showman.

N’oublions pas aussi certains grands textes révolutionnaires pour l’époque, qui lui valut parfois quelques ennuis ; « Je suis homo comme ils disent ». À une période où l’homosexualité était un délit, punit par la loi c’était gonflé, et puis un de mes préférés  « Vous et tu » ; l’on voudrait bien connaître le nom de cette grande vedette dont il vante les prouesses ou encore dans le genre chanson d’amour atypique avec « Tu te laisses aller ».

Je cite celles-là, un peu moins connues (quoique…) histoire de sortir de l’éternel « La bohème » ou du « Je m’voyais déjà »…

 

Salut l’artiste…

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page