samedi, 14 avril 2018

Le samedi c'est avant le Top 50...

N°1 au Hit-parade le 14 septembre 1963

 

 

Enfin ! Celui qui a plus qu’inspiré cette nouvelle génération d’artiste français atteint à son tour la plus haute marche du Hit-Parade, le Français bien sûr, parce que l’Américain, cela fait longtemps qu’il en truste les meilleures places.

Après les copies, voici venu l’original en la personne du King, d’Elvis Presley himself et de sa chanson « (You’re the) Devil in Disguise ».

 

Et comme il est de coutume dans ces années de grande originalité artistique, 2 mois plus tard Eddy Mitchell interprétera ” tu n’as rien de tout ça” une adaptation française écrite par Ralph Bernet et reprise elle-même par Johnny en 1964 (avec un scopitone qui vaut le coup d’oeil ;-) )…

Et sinon, cette video m’a beaucoup fait rire, beau travail de montage pour faire correspondre image et son ;-)

 

 

 

vendredi, 13 avril 2018

Dépistage...

Passé 50 ans, on y a le droit tous les deux ans et c’est une bonne chose !

Comme pour la première fois, j’ai un peu procrastiné avant de faire le test, on ne se refait pas…

pho1800083.jpg
 

C’est parti ce matin…

Mais je ne peux m’empêcher de me dire : « et si ? »

Quand les neurones font du vélo…

jeudi, 12 avril 2018

C'est beau une vieille ville la nuit...

pho1800081.jpg
 

 

mardi, 10 avril 2018

le Charlebois dont on se chauffe...

Comme me le faisait remarquer Ksé, il ne faudrait pas que ce blogue se transforme en rubrique nécrologique ; notez bien que ce n’est pas un choix volontaire, mais plutôt une histoire de circonstance.

 

Celui que je suis allé voir sur scène samedi au Grand Rex est plein d’énergie.

74 ans et tout son rock & Roll, tout son blues et tout son swing ; Robert Charlebois est bien vivant et l’on se plaît à rêver d’avoir sa forme et son entrain quand nous aurons son âge !

pho1800077.jpg
 

Encore un super moment de musique, 2 heures de spectacles avec que du bon dans les oreilles, les classiques bien sûr, et puis des moins connues.

 

En prime,  Lindberg  en duo avec Louise Forestier en personne, comme l’originale de 1968.

 

Et puis, en hommage à Higelin, il lui dédie la chanson « La mort n’est rien » célèbre poème (à la multiple paternité d’auteurs !) mis en musique ; séquence émotion…

D’autant plus que ce texte avait été lu par mon frère à l’enterrement de mon père…

 

Et puis il y a deux ans, en avril 2016, c’était à Bobino que nous applaudissions déjà cet artiste, maman était encore avec nous, parmi nous…

pho1800078.jpg
 

Ah merde, on a dit pas de rubrique nécrologique !

 

Bref si le Monsieur passe près de chez vous, courez-y et puis sinon il sera de nouveau à Bobino en mars 2019 ; je me tâte, j’y retourne ou pas ?

pho1800079.jpg
 

 

lundi, 9 avril 2018

Tombé au ciel...

Il y a des bads news qui tombent comme ça, une bête alerte info sur votre smartphone qui vous plombe la journée…

Il est fréquent que l’on vous annonce le décès d’un artiste, la plupart du temps l’on se dit « ah ! Tiens dommages ! » ou « il n’était pas déjà mort ? » ou carrément rien à battre…

pho1800069.jpg
 

 

Et puis…

pho1800070.jpg
 

Et puis…

pho1800071.jpg
 

Il y a Higelin…

pho1800072.jpg
 

Je ne sais pas dire pourquoi il me faisait cet effet…

pho1800073.jpg
 

Sa folie ?

Oui !

pho1800074.jpg
 

La beauté de ces textes ?

Certainement !

pho1800075.jpg
 

Et puis…

Higelin quoi…

 

pho1800076.jpg
 

Vu et revu en concert au moins 6 ou 7 fois…

 

Mon cœur est triste, comme l’impression de perdre un ami…

 

77 ans, c’est trop jeune pour mourir quand on est un poète fou chantant…

 

 

Toutes les photos ont été prises lors d’un concert au Zénith en novembre 2013.

Sandrine Bonnaire filmait alors un magnifique documentaire visible encore quelques jours sur Arte et chantait avec Higelin « Duo d’ange heureux ».

Sa fille Izia était venue aux rappels…

Et puis pour retrouver Higelin n’oubliez pas le magnifique livre : “Je ne vis pas ma vie, je la rêve”

dimanche, 8 avril 2018

Le dimanche c'est Top 50...

N°1 au Top 50 le 17 août 2002

On l’oublie un peu souvent, mais MC Solar est un des principaux artistes qui a popularisé le rap en France au début des années 90, c’est également le rappeur qui a vendu le plus de disques (plus de 5 millions).
À la base, je ne suis pas fan de ce style de musique, Mc Solar fait partie des exceptions pour qui j’ai une petite faiblesse. Que ce soit par ses multiples inspirations musicales ou par la qualité certaine de son écriture, j’aime m’écouter de temps en temps un peu de Mc Solar.
« Inch’Hallah » qui fut un grand succès de cette année 2002 est accompagné d’un clip à la très belle image.

 

samedi, 7 avril 2018

Le samedi c'est avant le Top 50...

En cette année 1963, Sylvie Vartan continue à faire son trou dans le petit monde musical français, avec deux chansons sur la première marche.

N°1 au Hit-Parade le 17 août 1963

C’est avec « i’m watching You » une chanson de son « ami » Paul Anka, qu’elle atteint le sommet. Elle en chantera deux versions avec succès, l’originale en anglais

et l’adaptation française qui s’appelle « Je ne vois que toi ».


N°1 au Hit-parade le 14 décembre 1963

Comme c’est alors la mode au début des années 60, « Si je chante » est la version française de « My whole word  is falling down » un hit américain sorti quelques mois plutôt et interprété par Brenda Lee.

 

- page 2 de 450 -