dimanche, 7 octobre 2018

Le dimanche c'est Hit Parade...

N°1 au hit-parade le 11 mars 1967

 

Cela fait longtemps que l’on n’avait vu Petula Clark sur la plus haute marche du podium.

« C’est ma chanson » est l’adaptation française faite par Pierre Delanoë de « This is my song » écrite par Charlie Chaplin pour son film « La comtesse de Hong-kong ».

Petula Clark ne désirait pas enregistrer la version anglaise, trouvant les paroles de Chaplin un peu vieillotte. Finalement, en studio pour la version française, elle essaya « pour voir » la version originale.

Dégoutée par le résultat, elle ne voulut pas qu’elle soit diffusée. Sa major passa outre et sortit tout de même le single qui devint vite N°1 également outre-Atlantique…

Comme quoi…

 

vendredi, 5 octobre 2018

Meilleur voeux...

Hier, chez le frangin, dans une panière de vieux papiers épars sauvé de l’ancienne maison, entre vielles photos et lettres pour la plupart sans intérêt, une de ces cartes de vœux personnalisés comme on en faisait alors quand SMS, Mail et billet vite fait sur des réseaux sociaux n’existaient pas encore.

Ce tonton aéronaute, homme un peu bizarre aux yeux du péquin moyen, était un habitué de la chose et chaque année, l’on attendait sa carte avec curiosité ; mais je vous avais déjà parlé de lui dans ce billet

pho1800175.jpg

 

jeudi, 4 octobre 2018

Baignade interdite...

pho1800174.jpg

 

mardi, 2 octobre 2018

Salut Charles...

Trop de belles chansons dans le répertoire du grand Charles et sa mort me touche plus que celle de Johnny, allez savoir pourquoi…

Sûrement le fait qu’il écrivait ses textes, qu’il composait ses musiques et qu’il les interprétait lui même.

Un artiste complet venu du Music-hall, qui malgré un physique loin du jeune premier et une voix atypique (mais qui selon les spécialistes fait tout de même plus de trois octaves!), à réussis à s’imposer au mépris des railleries dont il a été victime à ses débuts.

J’ai eu la chance de le voir en concert il y a une vingtaine d’années, c’était également un grand showman.

N’oublions pas aussi certains grands textes révolutionnaires pour l’époque, qui lui valut parfois quelques ennuis ; « Je suis homo comme ils disent ». À une période où l’homosexualité était un délit, punit par la loi c’était gonflé, et puis un de mes préférés  « Vous et tu » ; l’on voudrait bien connaître le nom de cette grande vedette dont il vante les prouesses ou encore dans le genre chanson d’amour atypique avec « Tu te laisses aller ».

Je cite celles-là, un peu moins connues (quoique…) histoire de sortir de l’éternel « La bohème » ou du « Je m’voyais déjà »…

 

Salut l’artiste…

dimanche, 30 septembre 2018

Le dimanche c'est Hit Parade...

Les années passent, les petits jeunes le sont un peu moins, mais continuent à faire trembler le Hit-Parade. 1967 et Adamo ne dérogent pas à la règle…

 

N°1 au Hit-parade le 11 février 1967

 

Salvatore Adamo a écrit et interprété « Inch Allah » qui se voulait une chanson de paix quelques mois avant la guerre des 6 jours entre Israël et des États arabes.

 

Ce titre restera 4 mois dans le Top 10 et s’écoulera à plus de 300000 exemplaires.

Interdite un temps dans certains pays arabes pour complaisance avec Israël, Salvatore Adamo en écrira une nouvelle version plus neutre en 1993 en retirant notamment toute référence à la Shoah ou aux « enfants qui tremblent en Israël »…

 

N°1 aux Hit-parades le 30 septembre 1967

 

Et donc ; « Une larme aux nuages »…

 

samedi, 29 septembre 2018

Eau déshydratée...

En ces premiers jours de l’automne, un des jeux favoris des journalistes est le bilan des chaleurs et de la sécheresse de cet été ; multiple reportage sur les cours d’eaux à sec, les maisons qui se fendent parce que les sols argileux ont bougé en séchant, les cultures en manque de flotte…

 

Et pourtant…

 

Qui se rappelle des gros titres de l’hiver dernier ?

pho1800172.jpg

Ce trop d’eau qui déferlait du ciel et donc dans nos rivières et fleuves, les inondations, et le désarroi de ceux qui y était confronté…

pho1800170.jpg

Reprendre le traitement de mes photos en retard fait surgir quelques paradoxes comme cela, de ces vélos les pneus dans l’eau…

pho1800171.jpg

 

De la beauté de la Seine quand elle est grosse…

 

Vous avez dit « Dérèglement climatique » ?

vendredi, 28 septembre 2018

Les Fruits de la conscience, théâtre et travail intérieur...

Une fois n’est pas coutume, voici un petit coup de pub pour le prochain stage de théâtre qu’animera l’amoureuse sur Tours.

pho1800173.jpg

Pour tout savoir, c’est sur son Blogue et aussi en événement sur sa page Facebook.

 

Si vous êtes intéressé ou si vous connaissez des gens intéressés, n’hésitez pas à faire suivre.

- page 2 de 464 -